Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Bleeding Edge

Bleeding Edge

Le premier jeu de Ninja Theory sur Xbox est désormais disponible via le Game Pass.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Les exclusivités réservées à la Xbox One semblaient peu nombreuses, mais l'E3 de 2018 a été une lueur d'espoir pour la console. Phil Spencer est monté sur la scène et a annoncé qu'une collaboration avec quatre nouveaux studios a été entamée pour produire des jeux. Parmi eux, on retrouve le studio Ninja Theory, le cerveau derrière Hellblade : Senua's Sacrifice. Projeté sous le feu des projecteurs, le nouveau studio espère bien rafler la mise avec son tout nouveau jeu d'arène en ligne : Bleeding Edge.

Les affrontements dans Bleeding Edge se déroulent sur une carte en 4 contre 4 et les équipes s'affrontent dans deux types de matchs différents : le contrôle d'objectif, et la collecte d'énergie. Le contrôle d'objectif est un mode de jeu banal où les joueurs se déplacent sur la carte pour capturer des zones précises. Alors que la collecte d'énergie est un mode un peu plus original, les joueurs doivent récupérer des sources d'énergies afin de les déposer dans des zones précises. Ici, chaque mort est punitive puisqu'une mort peut signifier la perte de toutes vos cellules d'énergie récoltées.

Travailler en équipe est un besoin primordial pour jouer dans ce mode. Vous n'irez pas très loin si vous foncez dans le tas tout seul. Les joueurs peuvent choisir leur personnage parmi différentes classes (tank, support, combattant). Chaque classe a sa qualité (vous n'allez pas prendre un héros car il est juste beau). Les tanks restent devant car ils sont plus aptes à encaisser des dégâts. Les supports, eux, restent à l'arrière pour aider leur équipe par exemple.

La chose qu'on a particulièrement apprécié dans Bleeding Edge est la conception des cartes. Elles sont très praticables et possèdent toutes des éléments vous permettant de passer d'une zone à une autre en un clin d'oeil. Il y a aussi des éléments du décor que vous pouvez utiliser à votre avantage. Au début d'un match, un adversaire nous a poussé sur les rails d'un train, et on vous laisse deviner la, suite. Les cartes sont un vrai point fort mais, pour le moment, on n'en compte que cinq donc le jeu devient vite répétitif.

Bleeding Edge

Le jeu est facile à prendre en mains. Il nous a suffit d'un tutoriel de cinq minutes pour comprendre comment combattre. Chaque personnage possède son attaque de base qui peuvent être enchaînées pour créer un combo. En plus de l'attaque de base, les personnages possèdent dans leur kit trois capacités spéciales qui nécessitent toutes un certain temps avant de pouvoir être relancées. Il existe aussi les ultimes, qui sont des attaques qu'on n'utilise que quelques fois dans la partie car ce sont les plus puissantes. Chaque joueur en possède deux, mais seul une peut être utilisée à la fois. Il faut donc bien choisir en fonction de la situation.

En plus des ultimes, vous pouvez équiper vos personnages de mods, qui sont des passifs. Vous pouvez en équiper trois à la fois. On n'a pas pu essayer toutes les combinaisons mais ces mods nous ont semblé assez équilibrés dans le sens où on recherche surtout à spécialiser notre héros au lieu d'en faire un monstre surpuissant. Il existe aussi un Dojo, où vous pouvez essayer toutes vos combinaisons afin de trouver votre préférée avant de vous lancer dans un match.

Le jeu compte 11 personnages jouables pour le moment (mais un nouveau champion devrait sortir bientôt, Mekko le dauphin). On a vraiment apprécié l'attention qu'a porté Ninja Theory à bien créer des personnages différents les uns des autres, et on a bien évidemment nos préférés. Parmi eux, on retrouve Kulev, un serpent robotique, et Buttercup, une femme génétiquement modifiée. On espère que le studio réussira à nous sortir de nouveaux personnages tout aussi loufoques dans le futur !

Bleeding Edge

Une chose qui nous a fait un peu tiquer est sûrement le manque de matchmaking, dans le sens où on ne pouvait pas choisir notre mode de jeu et on ne faisait que tomber sur le mode de collecte d'énergies. On espère qu'on pourra choisir notre mode dans le futur, surtout si d'autres comptent être ajoutés à ceux déjà existants. Il n'y a surtout pas encore de file classée, ce qui implique que des joueurs plus casuals tombent avec d'autres un peu plus "motivés".

On est persuadé que Bleeding Edge deviendra un très bon jeu, mais il nous a semblé un peu léger pour le moment. Le jeu de combat ne compte que deux modes de jeu et quelques personnages pour le moment. Mais, pour conclure sur une note positive, on a vraiment apprécié ce jeu de combat au corps-à-corps très énergique et surtout son éventail de personnages disponibles. Si vous possédez déjà le Game Pass, pourquoi ne pas essayer ce jeu et vous passerez sûrement du bon temps, surtout si vous êtes friand de ce genre de jeu.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Bleeding EdgeScore

Bleeding Edge

TEST. Written by Kieran Harris

Le premier jeu de Ninja Theory sur Xbox est désormais disponible via le Game Pass.



Chargez le contenu suivant