Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Resident Evil 3

Resident Evil 3

Le dernier titre en date de Capcom ne fait pas qu'établir un standard pour les remakes : il élève à autre niveau la qualité des jeux d'horreur.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Au fil des années, les termes de "remake" et "remaster" ont souvent été utilisés pour décrire un même genre de jeux, mais Capcom a montré au monde qu'on pouvait faire tout autrement grâce à Resident Evil 2 sorti l'année dernière. Comment ? Le studio s'est demandé comment il pourrait faire une suite à Resident Evil avec les moyens de 2019. Cela passe principalement par la modernisation et par un changement de l'histoire, introduisant au passage du nouveau gameplay, de nouvelles mécaniques, et surtout de nouveaux visuels et une nouvelle bande-son. En plus de tous ces éléments, rajoutez-y l'élément de surprise, mais alors comment s'en sort Resident Evil 3 maintenant que le public sait à quoi s'attendre ? Et bien il semblerait que pour le moment, le pari soit réussi.

En effet, on comprend assez vite que Resident Evil 3 ait été développé en même temps que le 2 et qu'il suit les mêmes rails. Prenons l'histoire par exemple. Ceux d'entre vous qui ont eu la chance de jouer à Resident Evil 3 : Nemesis peuvent penser que vous saurez à quoi vous attendre dans ce nouvel opus. Et bien, sans rien vous spoiler, on vous assure que non. Quelques petits changements ont eu lieu pour surprendre les anciens joueurs, les quelques éléments de l'intrigue qui ont un peu mal vieillis ont aussi été retirés du jeu. Cela ne veut pas dire que le scénario mérite un oscar, surtout quand on parle de la relation entre Jill Valentine et Carlos Oliveira qui passe du tout au tout d'un coup sans prévenir, ou que certaines explications pour expliquer les différentes situations sont un peu légères. Attention aussi au plus puristes d'entres vous qui pourront être ennuyés par certains changements qui se veulent plus drastiques que dans Resident Evil 2.

Néanmoins, l'histoire nous a vraiment donné envie de jouer et de continuer l'aventure jusqu'à la fin du jeu. La longueur de ce nouvel opus divisera certainement l'audience. Mais, en tout cas, nous faisons partie de ceux qui ont vraiment apprécié leurs 9h d'expérience horrifique d'exploration et de recherche d'éléments cachés ici et là. On comprend cependant tout à fait que certains pourront trouver les 5 à 10 heures de jeu un peu courtes même avec une bonne quantité d'éléments à débloquer. Au niveau de la qualité, c'est un énorme A+ pour nous, donc on ne va pas vraiment se plaindre d'avoir passé du temps à débloquer tout le contenu du jeu.

Resident Evil 3

Certes, le jeu est beaucoup plus centré sur le combat et l'action, mais pas autant que la communauté ne le craignait. Alors qu'une très grosse partie du jeu vous plonge dans une ambiance très horreur avec des zombies qui vous attendent à tous les coins de rues, la dernière partie vous force un peu à passer en mode Rambo en vous enfermant dans une pièce avec un gros monstre et plein de créatures qui vous chargeront. Ce n'est pas forcément l'aspect de la franchise qu'on apprécie le plus mais les contrôles sont très plaisants donc ça ne nous a pas dérangé plus que cela.

Une des raisons est sûrement la mécanique d'esquive. Il vous suffit d'appuyer sur un bouton pour que Jill ou Carlos esquive admirablement une morsure d'un zombie. Et si vous arrivez à le faire au bon moment, vous aurez même le pouvoir d'arrêter le temps afin de viser les points faibles des ennemis. Même après avoir fait le jeu 3 fois, on ne cesse d'être excité à la vue de cette mécanique.

Heureusement pour nous, Raccoon City est une ville remplie de barils explosifs qui peuvent nous débarrasser d'un large groupe d'ennemis. Nos deux héros ont aussi eu la présence d'esprit d'amener avec eux un couteau fait main qui ne se casse jamais (ce qui s'avère plutôt pratique quand on manque de munitions).

Les visuels et surtout les audios sont à couper le souffle et méritent aussi leurs louanges. Ceux qui ont joué au jeu de l'an dernier savent exactement de quoi on parle. Qui peut rester calme lorsqu'on reçoit du sang en plein visage et qu'on arrive presque à sentir l'haleine d'un zombie, ou encore quand la musique s'emballe pile au bon moment pour vous faire bien stresser comme il faut. En plus de tout cela, l'animation des zombies est spectaculaire. On ressent bien l'impact des balles, les coups de couteaux. Il ne fait aucun doute que l'association des développeurs et du moteur graphique est une chose qu'on espère voir plus souvent.

Resident Evil 3Resident Evil 3

Parlons maintenant de Nemesis. La créature phare du jeu pue la mort et le danger à des kilomètres, et chaque rencontre avec elle ne vous fera pas plaisir. Capcom a cependant décidé de scénariser un peu plus ces rencontres même si ce choix ne plaira certainement pas à tout le monde. Finis les moments où le méchant géant vous bloque la route pour vous empêcher d'avancer. Chaque rencontre avec Nemesis ressemble plus à une énigme, où vous avez le choix de fuir, ou de combattre afin de gagner du temps pour enfin arriver dans une zone un peu plus sûre. Rendre ces rencontres scriptées était un bon choix car cela rend chaque moment complètement fou.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Le jeu n'est cependant pas parfait. Et il rencontre les mêmes problèmes que son prédécesseur. D'accord, le jeu est magnifique, mais même la Xbox One X a des chutes de FPS lorsqu'un grand nombre d'ennemis sont présents. Ce n'est pas un problème majeur mais cela peut briser un peu l'immersion.

Ceux qui ont joué à Resident Evil 2 se rendront compte qu'un peu de recyclage a été fait. Certains sont des références assez sympathiques, alors que d'autres ne sont que des preuves que les jeux ont été faits ensemble. Vous retrouverez donc les mêmes modèles de zombies d'un jeu à l'autre. Ce n'est pas un problème en soi mais c'est toujours amusant de voir le jumeau d'un zombie qu'on vient tout juste de dézinguer.

Resident Evil 3Resident Evil 3

Enfin, nous avons remarqué quelques coupures et changements par rapport à l'original. Ce nouvel opus semble être une nouvelle création et non pas un énième remake. A certains moments, l'histoire est à peine reconnaissable, et il manque un certain type d'ennemis, certains scénarios ne se produisent pas et on a noté quelques changements qui ne plairont pas à certains fans.

Tout cela étant dit, ces critiques restent mineures et Resident Evil 3 prouve encore une fois que Capcom est le Roi des remakes. Comme Resident Evil 2 l'année passée, les fans qui recherchent juste une version plus jolie de Nemesis seront sûrement déçus. Avoir ces petits changements est un point positif selon nous et nous permettent surtout de jouer une nouvelle fois à Resident Evil 3 en ayant quelques surprises. Seulement ne vous attendez pas à une longueur similaire au titre de l'an passé ou à un jeu surpassant son prédécesseur, mais Resident Evil 3 est une suite très convaincante à l'un des meilleurs jeux de 2019, et on adore ça.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Resident Evil 3Resident Evil 3Resident Evil 3
09 Gamereactor France
9 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Resident Evil 3Score

Resident Evil 3

TEST. Written by Eirik Hyldbakk Furu

Le dernier titre en date de Capcom ne fait pas qu'établir un standard pour les remakes : il élève à autre niveau la qualité des jeux d'horreur.



Chargez le contenu suivant